CFM - Madagasikara

communiqué du 17-12-2018

COMMUNIQUE DE PRESSE du 17.12.2018

SERIE DE CONSULTATION AU SEIN DU CFM

A 48 heures avant la date du scrutin, le Président du CFM a eu une série d’entretiens avec quelques membres de la communauté internationale.

Si les représentants de l’Union européenne ont été reçus par ce dernier dans la matinée d’aujourd’hui, ceux de l’OIF se sont entretenus avec lui dans l’après-midi. Ces consultations entrent dans le cadre de la prévention de conflit en cette période électorale et de la préservation de l’atmosphère politique apaisée.
Les représentants de l’Union européenne ont félicité la charte de la bonne conduite lors du 1er tour de la présidentielle et dont le CFM a été l’initiateur, en partenariat avec les autres membres du Comité paritaire entre autres la CENI, le CNIDH, la HCDDED, la Société civile FANDIO (7 organes étatiques et 5 sociétés civiles dans l’ensemble). Notons néanmoins que les 2 candidats du 2e tour ne sont pas signataires de cette charte et ont émis quelques réserves.
C’est l’occasion pour le président du CFM de rappeler la principale mission du CFM qu’est « la mise en œuvre du processus de réconciliation nationale » et de faire un appel solennel aux candidats et à leurs partisans respectifs de ne pas se détacher de la valeur traditionnelle malgache, c’est-à-dire le respect du Fihavanana.
En sortant de l’entretien avec le président du CFM, le représentant de l’OIF a déclaré devant la presse que « l’équipe du CFM se montre très dynamique en matière de réconciliation nationale et a le même message que nous, à savoir celui avoir une élection sereine, avec des candidats qui acceptent les résultats, je sais que ce n’est pas simple, mais ce qu’il faut retenir c’est que le peuple malgache qui va se prononcer. Moi j’invite la population à aller voter, nombreux et nombreuses à s’exprimer et de cela va découler un choix et que ce choix va être accepter par l’ensemble des candidats. Qu’on ait gagné ou perdu il faut respecter l’autre candidat. En tout cas, il faut que l’élection soit celle du peuple malgache et que le président soit celui qui a reçu la plus grande préférence du peuple et que tout cela se fasse dans la paix, dans le calme. Parce que Madagascar mérite cette paix et ce calme pour se reconstruire et évoluer positivement et pour amener plus de bien être à la population ».

Ny Président du CFM kosa dia nanipika
Taorian’ny fihaonana dia nihaona tamin’ny mpanao gazety ny filohan’ny CFM ka nilaza fa « afaka andro vitsivitsy dia hiroso amin’ny fifidianana, ka tonga eto ireo mpiara-miombon’antoka amintsika anikeo maraina izao ny délégasiona avy any Bruxelles mihintsy ny an’ny Union Européenne ary teo ry zareo avy amin’ny OIf, tonga taty amin’ny CFM anontany ny zavatra sahanin’ny CFM amin’izao vanim-potoana izao. Mitovy ny tanjona dia ny ihatrehana ny fifidianana madio ary koa ho eken’ny rehetra ny voka-pifidianana. Ary ao anatin’ny tontolo milamina no anatanterahana izany. Ry zareo ireo moa dia nankasitraka ny asa ataon’ny CFM ary miaraka amin’ny CFM ary mirary ny mba hitohizan’ny fiarahamiasa.
Amin’izao fotoana somary mampiakatra ny mari-pana eo amin’ny kandida iezo dia nanipika ny filohan’ny CFM fa ny « Fitazonanan ny fotokevidehibe ny charte de bonne conduite nosoniavin’ireo kandida tamin’ny fanombohan’ny premier tour no tanjona, dia ny hisian’ny fitoniana mba tsy hisian’ny crise vaovao. Manoloana io dia efa nihaona tamin’ny tanan-kavanan’ireo kandida izahay mba hisian’ny fihaonana amin’izy ireo. Tsy misy olana tsy voavaha ao anatin’ny fifampirehasana, mba tsy ho sanatria hiteraka crise indray ny fifidianana, mba ho tarafin’izao tontolo izao isika eto Madagasikara ka ho lesona amin’ny fifandimbiasan-toerana demokratika »

octobre 2022
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Visiteurs

0070868
Aujourdhui : 115
Ce mois : 597
Total Visite : 70868
En ligne : 3